GARDENIA – Recherche Action Participative : coopération et agro-écologie à Toulouse

L’association accompagne le regroupement de chercheur/ses de Gardenia dans sa collaboration avec le collectif Terres Fertiles jusqu’en juin 2019.

Déroulement des actions pour étudier les méthodes de la participation et préserver les espaces agro-naturels du bassin versant de l’Hers : 

  • 2017 : création des Comités de Pilotages et des outils de travail collaboratifs. Découvertes de méthodes participatives (théâtres forum, débats contradictoires, porteurs de paroles). 
  • 2018 : expérimentations sur le bassin versant de l’Hers, participation à des colloques et séminaires de Recherche. Création d’une troupe de théâtre forum à l’Université. Création d’outils dédiés à la gestion du projet. 
  • 2019 : analyses des résultats et publications à caractère scientifique

Le groupe de chercheur∙se∙s de Gardénia réunit des membres de deux unités de recherches du site toulousain, l’UMR LISST Dynamiques Rurales et le Certop.  Il est composé d’une dizaine de chercheurs et chercheuses en sciences sociales et en géographie, y compris des étudiants de master et en doctorat. Le financement de cette recherche provient du labex Systèmes des mondes sociaux du CNRS. Le groupe a participé du 3 au 5 juillet 2017 aux première Assises Sciences société à Montpellier dont l’objectif était d’appuyer des recherches actions participatives.

Le groupe travaille sur la transformation des relations entre environnement et alimentation en analysant des projets citoyens de gestion de ressources et en interrogeant la dimension du genre.

Le collectif Terres Fertiles regroupe des citoyens de Toulouse Métropole, des associations locales, des chercheurs, des acteurs de l’économie sociale, solidaire et agricole.

L’objectif du collectif est d’être une force de proposition auprès des élus locaux de Toulouse-Métropole d’un projet de protection et de mise en valeur des terres agro-naturelles et inondables de la vallée de l’Hers dont les potentialités restent encore trop souvent ignorées.

Le collectif met en place des travaux transversaux de collecte d’informations sous forme de cartographie stratégique, de mise en valeur du potentiel historique et patrimonial de bassin versant de l’Hers, de contribution à l’élaboration des documents d’urbanisme de Toulouse-Métropole,de mise en réseau des connaissances sur les moyens de financement. Il met en synergie et assiste les porteurs de projet dans leur travaux comme le projet sur le parc du château de Fontbeauzard,le parc urbain de Launaguet, la création d’Espaces Naturels Sensibles sur Balma, la veille foncière et l’identification de projets d’installation maraîchère, la filière de légumerie bio, etc.

Téléchargez les comptes-rendus (imprimable en A4 ou A5):

AGIR COLLECTIVEMENT POUR PRÉSERVER LES ESPACES AGRO-NATURELS C’EST COMPLIQUÉ ?-LTA
COLLABORER AVEC LA RECHERCHE, ÇA NE SERT À RIEN ?-LTA